Il n’y a aucun doute que les équipes jouent un rôle important dans le milieu de travail d’aujourd’hui. Au fil des ans, des milliers d’articles ont été publiés pour partager les opinions sur l’optimisation du fonctionnement interne d’une équipe. Quand on m’a demandé d’écrire un court article sur le travail d’équipe pour ce numéro du bulletin Échange, j’ai décidé de parler de ce que je crois être les ingrédients d’un bon travail d’équipe. Le but du présent article est d’aider les équipes à avoir du succès, à s’assurer d’une collaboration et à devenir une excellente équipe.

Les buts
Sans une nette compréhension des objectifs, n’importe quelle équipe aura du mal à centrer ses efforts. Bien que les objectifs puissent changer avec le temps, chaque membre doit comprendre les objectifs du groupe et, plus important encore, chaque membre de l’équipe doit croire en ces objectifs, sans réserve. La pleine adhésion à ces objectifs donnera l’assurance que chaque personne se sent comme un élément faisant partie d’un ensemble plus important. Tout comme la compréhension des objectifs, il est aussi important que chaque membre de l’équipe se sente responsable d’une partie des objectifs. Cette appropriation crée un environnement où chacun a son pion sur l’échiquier.

Le respect et la confiance
Chaque membre apporte quelque chose d’unique à la table, y compris la diversité dans le savoir, la méthode, l’expérience et la culture. Il y a une force dans la diversité. Le respect mutuel des membres d’une équipe et de leurs antécédents crée un climat de confiance qui poussera chacun encore plus à réaliser les objectifs d’équipe, tout en cherchant à devenir meilleur, individuellement et collectivement. Sans le respect et la confiance l’un envers l’autre, une équipe n’est qu’un groupe de personnes sans lien.

L’encouragement
Les équipes peuvent créer un milieu fertile où chaque personne peut apprendre de l’autre et grandir individuellement tout en visant à des objectifs partagés. Les équipes devraient être des environnements favorables où chaque membre s’encourage l’un et l’autre à devenir meilleur. Une importante réalisation résultant de la création d’un tel environnement favorable est d’en venir à la conclusion que personne n’est parfait et que les membres d’une équipe doivent s’encourager mutuellement pour hausser les objectifs de croissance personnelle qui s’harmonisent avec l’ensemble des objectifs d’équipe.

La responsabilisation
Afin d’atteindre les objectifs de l’équipe et de créer un climat de respect et de confiance, il va sans dire que chaque membre doit se responsabiliser. Cette responsabilisation s’applique aux tâches assignées, à l’organisation dans l’ensemble, mais également les unes par rapport à l’autre. Il ne devrait y avoir aucune hésitation à se rendre mutuellement compte de ses actions par une communication ouverte et des suivis réguliers. Pour créer un tel environnement, chaque membre de l’équipe doit se sentir à l’aise de participer à des conservations posées, entre adultes, lorsqu’il y a apparence de détérioration de la responsabilisation. Il est entendu que les personnes qui font des efforts supplémentaires pour aller au-delà de ce qui leur est demandé devraient être reconnues et célébrées.

La ténacité
Même si on a abusé de la formule « un pour tous et tous pour un », elle demeure toute aussi vraie. Les membres d’équipe doivent se sentir liés et engagés l’un envers l’autre de manière à rester forts et à ne pas se diviser dans les moments houleux. Et nous savons tous qu’il y aura des turbulences, mais avec de la détermination collective pour atteindre les objectifs, dans un environnement fondé sur la confiance, le respect, l’encouragement et la responsabilisation, aucune force n’arrivera à affaiblir le lien qui s’est créé entre les membres d’une équipe.

L’article de Zen Tharani  « Ingredients of Successful Teamwork » a été publié en réponse à une demande de soumission de l’équipe de la Relève professionnelle de COACH.